Comme je vous l'avais annoncé en mars 2012, la traduction en français de l'ouvrage de John Holt « Instead of education : ways to help people do things better » a vu le jour !

 

 apprendre_sans_l_ecole

 John Holt, « Apprendre sans l'école : des ressources pour agir et s'instruire », Editions l'Instant Présent, 2012, 268 p.

 

 Ce livre est pour moi une lecture réjouissante parce que, dès 1976, John Holt y fait une très large analyse critique de notre système d'obligation scolaire, malheureusement toujours en vigueur dans notre société du 21ème. Or, à l'heure où l'on note avec dépit que, le plus souvent, la curiosité et la vitalité des enfants s'étiolent au contact de l'école, il me semble vraiment urgent de se confronter à d'autres discours que ceux issus du conformisme bien-pensant qui veut que « hors de l'école, point de salut ! » 

Néanmoins, il ne se contente pas de formuler des critiques. Parallèlement, il étale sur la table un éventail tout aussi large de ressources qui permettent d'envisager l'éducation et les apprentissages en les posant sur un autre plan que celui de la coercition. Ce plan, c'est celui de la primordiale liberté de penser et d'agir enfin reconnue et accordée aux enfants. 

Ses idées et ses propositions prennent racine dans la coopération et dans une vision écologique du monde qui, elle, a réussi bon an mal an à progresser et à devenir légitime dans notre société. Cette traduction tardive en français a été motivée par le fait que ces idées méritent aujourd'hui plus que jamais d'être plus largement connues et surtout mises en œuvre.

 

 http://www.editions-instant-present.com/apprendre-sans-lecole-p-39.html

John Holt (américain, 1923-1985) a exercé plusieurs métiers avant de devenir instituteur pendant quinze ans, période pendant laquelle il s'interroge sur les difficultés rencontrées par les enfants.
Ayant rejoint ensuite les universités de Harvard et de Berkeley en sciences de l'éducation, il consacre ses travaux et ses conférences à la réforme de l'enseignement. Il rencontre et partage ses réflexions avec Ivan Illich, A.S. Neill etc. Cependant, au bout de quelques années, il cesse de penser que l'école est réformable. Cet ouvrage a été écrit en 1976 au moment où ce virage venait de s'opérer dans son esprit. Dès lors, John Holt décide de consacrer son temps « non plus à créer des écoles alternatives, mais des alternatives à l'école ».

 

Bonne lecture ! Et n'hésitez pas à en parler autour de vous...