Message à Alisé...

-

Ma douce rafale,

Ton existence m’a balayée

Ton absence m’a soufflée.

Tu étais mon idée

Et tu l’es restée...

-

Au creux de mon âme

J’ai laissé couler beaucoup de larmes,

Ton souffle les a séchées.

Des compagnes formidables,

Tu m’as permis de rencontrer,

Sur ce chemin noir et triste

Des enfants disparus...

-

Les mots échangés ont, jour après jour,

Apaisé mes maux...

D’un clic à l’autre,

Ma langue s’est déliée...

D’un clic à l’autre,

Mon monde a à nouveau grandi.

-

Mon Alisé je t’ai tant aimée...

Mon cœur en reste écartelé...

Onze saisons se sont écoulées

Qui m’ont apporté amitié et Félicité !

-

Les anges n’ont pas de sexe, Dit-on !

Le mien en a un...

Le tien... Le mien !

Raphaël est arrivé...

J’ai le grand espoir qu’il t’a rencontrée.

-

Ma couvée est masculine,

Ma vie rêvée est féminine...

Tu m’as aidé à me la dévoiler

Comment t’en remercier ?

-

Vivre selon soi... et non pas pour soi.

Et non pas pour l’image de soi...

Et non pas pour le regard des autres...

Voilà ce qu’au fond de moi je savais déjà

Mais que je n’avais jamais osé m'appliquer.

-

Me sentir quelques instants

Au milieu d’un cyclone

Balayée par des vents violents,

A commencé à me réveiller...

-

Le chemin a été long,

Mais doucement tu m’as poussée,

Et bien d’autres t’ont aidée...

Aujourd’hui je suis là, j’en suis là...

Toujours vacillante, hésitante...

Mais enfin heureuse de l’être !

-

 

Pffff ;-)... Mes doigts sur le clavier ont recopié « Mais enfant heureuse de l’être ! » !!!

-

Ecrit le 8 septembre 2004... deux mois après avoir pris la décision d'arrêter de "travailler"...