Il y a quelques temps, ma copine Silo d'Afrique a posté une belle photo d'Harmattan à Dakar... Et, en fait, ces phénomènes qui semblent toujours très locaux ont souvent de lointaines répercussions ! Alors voilà ma petite contribution au sommet onusien de Copenhague ;o)...

Le sable saharien soulevé par l'Harmattan parcourt à travers l'Océan Atlantique de très nombreux kilomètres en suspension dans la stratosphère et vient terminer son voyage.......... dans ma piscine !!!! Bon  sang !!!!

harmattan3

harmattan2

harmattan1

Bon, c'est vrai, ce n'est pas très photogénique une fois englouti dans l'eau chlorée... Mais, je ne sais pas pourquoi, j'ai toujours une pensée très émue à l'idée que ces minuscules grains de poussière ont été capables de faire un voyage si considérable ! Je me prends à penser à ce que ces minuscules particules minérales peuvent peut-être emmener avec elles dans ce périple autour du monde... Observer tout cela rend assez humble en fait... Et cela rejoint le propos de mon précédent article sur la colonisation des Nouveaux Mondes !

Alors quand je dis que c'est du sable saharien, ici, je vois bien qu'il y en a qui me prenne pour une illuminée ;-)... Mais il n'y a pas que moi qui le dit ! Même Météo France est d'accord avec ça !

Voici un extrait du communiqué de presse du 1er décembre de Météo France Antilles-Guyane, (assez mal) intitulé "La saison des pluies aux Antilles s'achève" :

"En Martinique et en Guadeloupe, au mois de mai très pluvieux succède une saison des pluies très peu arrosée ; peu de cyclones, on l'a vu, mais aussi peu d'ondes tropicales actives et nombreux épisodes d'air sec saharien matérialisé par la brume de sable."

Assez mal intitulé, ce communiqué de presse, parce que depuis une bonne semaine, c'est un peu le déluge ici ! Pas une journée sans grosses averses, des passages nuageux et humides qui durent des journées entières... Du coup, le linge mouillé s'accumule sous la terrasse, mes fesses restent souvent au frais car j'oublie très régulièrement de fermer les vitres de ma voiture ce qui ne pardonne pas... On se ferait presque des crèpes ou une raclette tellement il fait frais et humide ! Par contre, cette saison humide pendant la saison sèche a un avantage : la température ne grimpe pas comme en août septembre dès que les nuages s'écartent et du coup il fait super bon ! Entre 26 et 28°C depuis plusieurs jours !

Bref ! Amis soumis aux intempéries hivernales, vous avez toutes mes pensées et toute ma compassion !