Cette affaire, dite de Tarnac, me laisse plus que perplexe et le moins que l'on puisse dire c'est que, pour le moment, la machine policière et judiciaire ne brille ici ni par sa transparence ni par son respect des droits fondamentaux...

Aujourd'hui, une des protagonistes s'exprime, et elle le fait très bien. Je vous invite à lire la tribune d'Yildune Lévy, elle y parle un langage profondément humain. Cette lecture achevée, elle interroge sur l'effective logique de ce qui apparait relever de plus en plus d'un acharnement à détruire une bien confidentielle ébauche de modèle de vie et d'organisation sociale allant à l'encontre du modèle dominant...

P2040821

(Collonges la Rouge, février 2007)

On peut ensuite s'interroger sur l'efficacité de cette opération : pour ma prt, j'ignorais ce lieu de vie, cette aventure qui restaient privés ; désormais, rendus publics, ils me sont plus que sympathiques... Bon, le fait que ce soit en Corrèze y contribue un brin, il faut bien l'avouer ;o)...