Il y a des périodes comme ça où on a un peu l'impression de surnager dans un marécage... Et en hiver, ça a une sacrée tendance à vite nous clouer au sol...

Ces temps-ci, c'est mon Zébraillon qui a de très gros moments de blues... Et on a beau avoir l'impression de tout faire pour le soutenir, le relancer, ben, il cale :-(... Là, il est à la maison au lieu d'être au collège... Il a une tendance naturelle à penser que le monde entier lui en veut, mais ces jours-ci, c'est pire que tout... Alors, on fait "pouce !" et on s'arrête pour reprendre son souffle...

Il faut dire que parfois son père en rajoute une couche : il le rêve "parfait" et il se rue violemment sur lui à chaque petite défaillance (verbalement évidemment...). La dernière en date c'est que lors du cours de natation, il a violemment heurté le visage d'un autre enfants, lui abîmant des dents... Mais ce n'était pas pendant un chahut, ni pendant une bagarre... C'était juste en suivant les consignes de la prof qui leur demandait de se tenir au bord puis de se projeter en arrière en poussant de toutes leurs forces avec les pieds au mur... Bref ! L'engueulade était vraiment déplacée à mon avis...

Donc ce genre d'évènement, plus une chute à roller avec gros bobo au genou, maux de tête et toux caverneuse, et mon Zébraillon a le gros blues... Il parle d'idées suicidaires... Pfff !

Il est pourtant plein de talents, plein de promesses... Là, dessous, c'est une oeuvre vite faite après un repas du soir sur un coin de table dans la cuisine ! Quand je l'ai trouvée le lendemain matin sur la table du petit-déjeuner, je me suis demandée d'où cela sortait !?!

vase_zebraillon

Comment lui apprendre à ne pas vivre uniquement dans l'instant présent ??? Si vous avez des idées, elles sont les bienvenues parce que moi je commence sérieusement à sécher...